Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/11/2007

4 mois, 3 semaines et 2 jours

Alors certes il est déjà sorti depuis de nombreuses semaines, mais on ne peut pas ne pas parler de la dernière palme d'or à Cannes, du dernier film de Christian Mungiu: « 4 mois, 3 semaines et 2 jours ». Film incroyable par excellence, il nous plonge dans le bocal estudiantin de la Roumanie de Ceausescu en 1987. Il raconte l'histoire de deux étudiantes ou plus précisément d'une étudiante qui doit aider une amie à avorter dans un pays ou à la faveur d'une politique nataliste c'est totalement interdit. Dès les premiers plans, on ne peut plus décrocher tant on sent que la vie n'attendra plus pour mourir (« 4 mois, 3 semaines et 2 jours » est en effet l'état de la grossesse de Gabita). Ce film naturaliste et brutal nous envoie sans ménagement la réalité en pleine figure. Sans ménagement; aucune musique, rien qui pourra nous aider à survoler la réalité, mais des images qui nous obligeront à relativiser notre vécu et qui ne manqueront pas à nous faire réfléchir. Christian Mungiu veille bien à ne donner aucun point de vue moral, il raconte une histoire et le fait si bien qu'on en sort tout retourné. Retourné par les regards, l'amitié, la détresse, la souffrance et la vie avortée. À voir absolument, car ce film en vaut cent. Vraiment!

Commentaires

4 mois trois semaines et 2jours?
C'est quasi la durée de la crise Belge ça?
Aussi les souffrances d'une vie avortée ???

Écrit par : Politicus | 06/11/2007

Oui ce film démontre la qualité actuelle du cinéma roumain qui connait une nouvelle vague avec des auteurs comme Pintilic qui fut le premier réalisateur à rompre avec le passé dans son film de 1968 " La reconstitution" .
Dans le cadre Europalia il y eu en octobre un séminaire sur ' la nouvelle vague du cinéma roumain " durant lequel Dominique Nasta , professeur à ULB a présente des films de cette génération comme "12h08 à l'Est de Bucarest "( Poromboiu 2006) et " La mort de Dante Lazarescu"(C. Puiu 2005) a voir aussi " Les dimanches de permission " ( Caranfil 1994) " Comment j 'ai fêté la la fin du monde" ( Mitulescu 2006)
On peut trouver en DVD la plupart de ses films excellents et novateurs.

Écrit par : vayhair | 06/11/2007

Toujours à propos de cinéma roumain , la cinematheque de Belgique programme aussi ses films dans le cadre d'Europalia.

Écrit par : vayhair | 06/11/2007

Les commentaires sont fermés.